image

 Il est midi pile à la Grande-Poste, en plein centre-ville d’Alger en ce jeudi dernier jour d’un mois de juillet caniculaire. Les agents de l’ordre régulant la circulation, donnent le coup de sifflet pour arrêter carrément la circulation automobile et observer une minute de silence en hommage aux victimes de l’agression sioniste contre les Palestiniens de Ghaza.

A cette heure de la journée, les rues d’Alger sont moins peuplées du fait de la chaleur, alors que la circulation automobile est plutôt fluide. Les quelques citoyens qui déambulaient à pied ou en voiture, ont tenu à respecter cette minute de silence.

Les sirènes du port d’Alger ont également retenti durant cette minute de silence, au moment où un groupe de jeunes, drapés de drapeaux algérien et palestinien, à l’entrée  de la Recette principale d’Algérie-Poste, scandaient "Nous sommes tous des Ghazaouis".

Les badauds les observaient avec une certaine fierté, à l’image de cette vieille dame qui n’a pas hésité à lancer un you-you à la gloire, a-t-elle dit, des "martyrs de Ghaza".

"C’est le moindre geste que l’on puisse faire en signe de solidarité avec nos frères Palestiniens", a lancé Ahmed, un septuagénaire qui dit suivre à la télévision "cette agression barbare et inqualifiable".

"Vous savez, je suis outré par la couverture médiatique des chaînes de télévision européennes, lesquelles présentent la population israélienne comme étant une victime agressée par les... Palestiniens", s’est-il indigné, affirmant qu’il est disposé à "partir pour le Djihad en terre palestinienne".

En même temps que l’arrêt de la circulation automobile, les personnels des banques et autres institutions et administrations publiques et privées qui se trouvent au niveau de la Grande-Poste, sont sortis et ont marqué cinq minutes, de cessation d'activité.

Au 24e jour de l'agression des forces sioniste, contre la bande de Ghaza, le bilan de ce génocide est de 1.374 martyrs, dont une majorité de civils.

Read more http://www.aps.dz/algerie/9651-agression-isra%C3%A9lienne-contre-ghaza-une-minute-de-silence-observ%C3%A9e-%C3%A0-alger

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn