image

La wilaya d’Alger dispose d’un programme global de 84.000 logements  destinés à la lutte contre l’habitat précaire, dont 25.000 unités sont en cours  de distribution et 11.000 logements seront réceptionnés avant la fin 2014.  Plus de 630 familles occupant des immeubles menaçant  ruine (IMR) de six communes du centre-ville de la wilaya d'Alger ont commencé  à être relogées vendredi matin à la cité des 1.032 logements de Ouled Mendil  dans la commune de Douéra (15 km au sud d'Alger).          Cette opération, la dernière pour le mois d'août, s'inscrit dans le  cadre de la distribution progressive de 25.000 logements sociaux locatifs aux  familles issues des sites précaires qui reprendra "début septembre", a indiqué  à l'APS le directeur de wilaya du logement, Smail Loumi rencontré à Ouled Mendil.          A la cité des 1.032 logements de Ouled Mendil, dépendant de Douéra mais  située à un jet de pierre du chef-lieu de la commune de Birtouta, les familles  arrivaient par petits groupes pour occuper des logements sociaux alimentés en  eau potable, en électricité en attendant l'installation des compteurs pour le  gaz de ville, a constaté l'APS.         Dans leurs premières réactions, sous une chaleur etouffante, les femmes  lançaient des youyous alors que des jeunes fonçaient d'abord sur les balcons  de leurs nouvelles maisons et ciriaient à tue-tête: "Lawsaâ!" (espace!). Une bandrole accrochée par les agents de l'OPGI de l'Hssein Dey, gestionnaire  du site, traduit bien les sentiments profonds des nouveaux locatiaires: "Le  droit au logement, un rêve qui se réalise".          En plus des aires de jeux pour enfants et d'un terrain de sport, la  cité des 1.032 logements est dotée des différents équipements publics à commencer  par deux écoles primaires et d'un CEM, a-t-on relevé. Les 632 familles qui ont bénéficié de ce recasement sont issues de 69  IMR des communes de Bologhine (194 familles), La Casbah (159 familles), Bab  El Oued (141 familles), Oued Koreiche (57 familles), Kouba (53), Belouizdad  (15) et Alger centre (13 familles), selon un communiqué de la wilaya. "Il s'agit de la quatrième et dernière opération de relogement réalisée  dans le cadre du programme de recasement d'urgence des familles occupant les  IMR décidé à la suite du séisme du 1er août dernier", a expliqué M. Loumi.          La distribution progressive de 25.000 logements sociaux locatifs aux  familles issues des sites précaires de la wilaya d'Alger, dont 5.800 environ  ont été remis à leurs bénéficiaires depuid fin juin à ce jour, reprendra "début  septembre", a-t-il assuré.          Avec l'opération de ce vendredi, la wilaya aura relogé 1.235 familles  de Bologhine, Raïs Hamidou, Bab El Oued, la Casbah et d'Alger centre notamment,  dont les immeubles menaçant ruine ont été davantage fragilisés par le séisme  du 1er août d'une magnitude de 5,6 qui avait a été fortement ressenti par les  habitants de ces communes qui souffrent de la vétusté du cadre bâti.          Auparavant, les autorités avaient procédé dans la nuit de mardi à mercredi  au déménagement de 474 familles occupant 47 IMR notamment à La Casbah, Bab  El Oued et à Raïs Hamidou, vers Ouled Mendil et la cité 5-Juillet de Larbaâ  (W. de Blida).                  La wilaya d’Alger dispose d’un programme global de 84.000 logements  destinés à la lutte contre l’habitat précaire, dont 25.000 unités sont en cours  de distribution et 11.000 logements seront réceptionnés avant la fin 2014.   

Read more http://www.elwatan.com/actualite/alger-632-familles-relogees-a-ouled-mendil-08-08-2014-267332_109.php

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn