image

La capitale étouffe. A l’inextricable question de plusieurs problèmes, s’ajoute celui de la saleté et des ordures qui jonchent rues et ruelles.

 Bon nombre de quartiers de la capitale, à l'image de Kouba, Bouzaréah, Cheraga, Douéra, Ouled Fayet, Baba Hassen, Béni Messous, Draria, Gué de Constantine, Saoula, Réghaïa, Rouiba, Bab Ezzouar, El Harrach  et  1er-Mai, croulent sous les ordures où l’insalubrité fait désormais partie du décor, entraînant la prolifération d’insectes, de rats et chiens errants en quête de nourriture. Alger-Centre qui constitue la vitrine de la capitale, enregistre ces derniers jours, une situation inhabituelle qui renseigne sur ce laisser-aller.

En effet, les deux sociétés de nettoyage  Netcom et Extranet collectent  quotidiennement plus de 4500 tonnes d’ordures, dont 60 % sont des denrées alimentaires, 17% de plastique et 14% de cartons. Les deux sociétés ont mobilisé  plus de 9 000 agents d’entretien et 500 camions. Des milliers de sachets de déchets sont entassés devant des bennes à ordures trop exiguës. Cette situation qui est déjà remarquable les autres mois de l’année, s’aggrave pendant le mois de Ramadhan avec le gaspillage et la surconsommation. Le jeûne fait que les consommateurs ont les yeux plus «gros» que le ventre. Ils font donc dans la surconsommation et achètent tout. Lors d’une virée effectuée par Echorouk à Alger, on a déduit que plus de 2500 tonnes d’ordures sont des fruits et légumes, un chiffre déclaré par Netcom, ce qui soulève de nombreuses questions sur la hausse vertigineuse des prix liée à la pénurie, qui a toujours été contestée par le citoyen.

Nassima Yakoubi, responsable du service technique et environnement à l'entreprise Netcom de collecte des déchets ménagers a affirmé que son service compte quotidiennement 60% de fruits et légumes de l’ensemble des ordures collectées, 17% de plastique et 14% de carton.

Read more http://www.echoroukonline.com/ara/articles/211372.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn