image
 

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a évoqué mercredi à Washington la situation en Libye avec le secrétaire d’Etat américain John Kerry. L’entretien qui s’est déroulé en présence du ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb, a porté sur l’examen de la situation dans la région du Sahel notamment en Libye en proie à des violences.

Peu auparavant, le Premier ministre s’est entretenu avec son homologue libyen auquel il a exprimé la volonté de l’Algérie de mettre fin à la crise qui secoue la Libye dans le cadre du dispositif des pays limitrophes mis en place en juillet passé à Tunis. Mercredi, l’Algérie, l'Egypte, la Libye, le Maroc, la Tunisie et les Etats-Unis ont exprimé dans une déclaration commune à Washington leur inquiétude face à la violence qui a créé une crise humanitaire tragique en Libye.

Les six pays ont partagé la vision de l’Algérie de trouver une solution dans le cadre du dispositif de Tunis, appelant toutes les parties à adopter un cessez le feu immédiat et à engager des négociations en vue de trouver une solution à la crise. "Nous soutenons l'engagement de toutes les parties à cet objectif, y compris la poursuite des activités engagées dans le cadre du processus de Tunis", a indiqué le communiqué du département d’Etat américain citant la déclaration commune des six pays. Par ailleurs,  Sellal a abordé avec Kerry les relations politiques et économiques entre l’Algérie et les Etats-Unis.

Read more http://www.echoroukonline.com/ara/articles/212602.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn