Djibouti : les Chabab somaliens revendiquent un attentat contre les « croisés français »

C'est le premier attentat revendiqué par les Chabab à Djibouti. Ils affirment avoir visé les Français pour « leur complicité dans les massacres » de musulmans en Centrafrique et pour « leur rôle actif dans la formation et l'équipement des troupes djiboutiennes en Somalie ainsi que leur intervention croissante dans les affaires [des] terres

Djibouti : les Chabab somaliens revendiquent un attentat contre les « croisés français »

C'est le premier attentat revendiqué par les Chabab à Djibouti. Ils affirment avoir visé les Français pour « leur complicité dans les massacres » de musulmans en Centrafrique et pour « leur rôle actif dans la formation et l'équipement des troupes djiboutiennes en Somalie ainsi que leur intervention croissante dans les affaires [des] terres musulmanes ».

SEPT FRANÇAIS PARMI LES BLESSÉS

Outre les deux kamikazes – un homme et une femme dont l'identité et la nationalité restent inconnues selon les autorités djiboutiennes –, l'attaque a tué un Turc et fait au moins une vingtaine de blessés, dont sept Français, quatre Allemands, trois Espagnols et six Néerlandais, ainsi qu'un nombre indéterminés de Djiboutiens.

Parmi les blessés européens figurent des militaires et des civils participant à des missions européennes de lutte contre la piraterie somalienne, et des employés français d'une société privée participant à la formation de policiers djiboutiens de la force de l'ONU au Darfour (Soudan).

LES CHABAB MENACENT LE KENYA

Djibouti fournit environ un millier de soldats à l'Amisom, déployée depuis 2007 en Somalie et dont les effectifs ont récemment été portés à 22 000 hommes. L'Ouganda, le Burundi, l'Ethiopie et le Kenya sont les principaux pays contributeurs en troupes.

Le Kenya a été la cible de plusieurs attentats, attribués aux Chabab ou à leurs sympathisants depuis que son armée est entrée en Somalie en octobre 2011. Ces attaques se sont multipliées ces dernières semaines, notamment à Nairobi et Mombasa, les deux principales villes du pays.

Lire la synthèse : Les Chabab somaliens menacent le Kenya

Djibouti, ancienne colonie française, abrite un contingent militaire français ainsi que la seule base militaire américaine d'Afrique, notamment utilisée pour des opérations contre les groupes armés islamistes au Yémen, en Somalie et dans le reste du continent africain.

Article source: http://www.lemonde.fr/afrique/article/2014/05/27/djibouti-les-chabab-somaliens-revendiquent-un-attentat-contre-les-croises-francais_4427341_3212.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn