Les Etats-Unis ont confirmé que plusieurs drones américains armés de missiles volaient au-dessus de l'Irak, rapportent samedi les médias internationaux, se référant au porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby.

imageLes drones américains pourchassent les djihadistes de l'EIIL.

"Certains des appareils sont armés, avant tout pour des raisons de protection des militaires au sol, alors que nous avons annoncé l'arrivée en Irak de plusieurs conseillers militaires qui vont travailler en-dehors de l'ambassade", a déclaré M.Kirby.

Malgré leur inquiétude de voir la situation se dégrader en Irak,confronté à une offensive fulgurante des djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), et en dépit des demandes de Bagdad, les Etats-Unis refusent pour l'instant tout envoi de troupes. Ils ont en revanche envoyé plusieurs drones survoler le territoire irakien, uniquement pour "protéger" le cas échéant les militaires et diplomates américains présents dans le pays. 

Outre les diplomates américains, environ 500 militaires américains se trouvent actuellement en Irak. La majeure partie est affectée à la sécurité de l'ambassade, d'autres sont chargés de la mission de coopération militaire au sein de cette ambassade.

Les autorités irakiennes essaient d'endiguer l'offensive de l'EIIL, venu de Syrie et déterminé à conquérir un vaste territoire riche en pétrole. Ces trois dernières semaines, les commandos de l'EIIL, soutenus par les tribus sunnites et d'anciens militaires irakiens, ont envahi plusieurs villes de l'Irak et territoires situés à la frontière avec la Syrie et la Jordanie.

L'EIIL veut instaurer un califat islamique à cheval sur l'Irak et la Syrie. L'offensive menée en Irak par des insurgés sunnites conduits par l'EIIL inquiète au plus haut point Washington, qui craint une déstabilisation de toute la région.

L'armée et la police irakiennes ont tenté de reprendre les territoires occupés par les djihadistes, mais n'ont toujours pas réussi à inverser la situation. Bagdad a sollicité l'aide militaire d'autres pays, notamment des Etats-Unis.

Ria Novosti

Read more http://www.lematindz.net/news/14696-les-etats-unis-envoient-leurs-drones-us-armes-operer-en-lirak.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn