Monica Lewinsky:  Je regrette profondément ce qui s'est passé entre moi et le président Clinton

Monica Lewinsky, 40 ans aujourd'hui, s'exprime pour la première fois sur l'affaire qui l'a rendue célèbre, lorsque sa relation avec Bill Clinton a été rendue publique. C'était en 1998 et la jeune femme, alors stagiaire, avait 24 ans. "Je regrette profondément ce qui s'est passé entre moi et le président Clinton. Laissez-moi le dire à nouveau: Je. R

Monica Lewinsky:  Je regrette profondément ce qui s'est passé entre moi et le président Clinton

Monica Lewinsky, 40 ans aujourd'hui, s'exprime pour la première fois sur l'affaire qui l'a rendue célèbre, lorsque sa relation avec Bill Clinton a été rendue publique. C'était en 1998 et la jeune femme, alors stagiaire, avait 24 ans. "Je regrette profondément ce qui s'est passé entre moi et le président Clinton. Laissez-moi le dire à nouveau: Je. Regrette. Terriblement. Ce qui s'est passé". 

Monica Lewinsky, qui a choisi Vanity Fair pour ses écrits, commence par expliquer son silence: "J'ai été si silencieuse qu'on a beaucoup dit que les Clinton avaient dû me payer. Pourquoi sinon aurais-je refusé de m'exprimer? Je vous assure qu'on ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité". L'ex-maîtresse de Bill Clinton ajoute qu'il est temps pour elle d'arrêter "de marcher sur la pointe des pieds en ce qui concerne mon passé ou le futur des autres. Je suis décidée à donner une fin différente à mon histoire".  

"Je suis devenue le bouc émissaire afin de protéger sa position"

Sur le scandale précisément, Monica Lewinsky révèle: "Bien sûr que mon boss a profité de moi mais je resterai toujours très claire à ce sujet: c'était une relation consentante. L'abus est arrivé ensuite, lorsque je suis devenue le bouc émissaire afin de protéger sa position". 

Elle écrit ensuite avoir eu beaucoup de mal à trouver du travail après le scandale "à cause de la façon dont les employeurs potentiels faisaient référence à mon 'histoire'. Je ne convenais jamais au poste. Ou alors, je convenais pour les mauvaises raisons. Par exemple: 'Votre travail consistera à assister à de nombreux événements', ce qui sous-entendait de parler à la presse".  

Monica Lewinsky confie également s'être sentie très touchée par le suicide de Tyler Clementi qui, à l'âge de 18 ans, avait mis fin à ses jours en 2010 lorsqu'une vidéo de lui en train d'embrasser un autre garçon avait commencé à circuler sur le Web. Elle écrit qu'elle aussi s'était sentie à ce point désespérée au moment du scandale, et que sa mère avait peur pour elle: "Elle revivait ce qui s'était passé en 1998, lorsqu'elle ne me quittait pas des yeux. Elle revoyait ces semaines pendant lesquelles je restais dans mon lit, nuit après nuit parce que j'étais, moi aussi, suicidaire. La honte, le mépris et la peur que subissait sa fille lui faisait craindre que je mette fin à mes jours -craindre que je meure littéralement de honte". 

Monica Lewinsky explique enfin que le drame vécu par ce jeune garçon est précisément ce qui la pousse à parler aujourd'hui, souhaitant "s'investir au nom des victimes d'humiliation et de harcèlement sur Internet et commencer à en parler dans des forums publics". C'est désormais chose faite. 

 

Source de l'article: http://www.lexpress.fr/styles/vip/monica-lewinsky-je-regrette-profondement-ce-qu-il-s-est-passe-entre-moi-et-le-president-clinton_1536181.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn