image

Des musiciens de 23 pays se produiront sur la scène du théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi, du 6 au 12 décembre. Plusieurs nouveautés sont au programme cette année, comme les master classes, les conférences, la chorale multinationale et la fusion de l'orchestre national avec l'orchestre de l'opéra de Chine.

Les mélomanes et mordus de musique classique pourront assister, du 6 au 12 du mois en cours, à une rencontre qui réunira des virtuoses sur les planches du théâtre national d'Alger Mahieddine-Bachtarzi.
Pour sa quatrième édition, le Festival culturel international de musique symphonique mise sur la qualité, le professionnalisme “académique”, en invitant un plus grand nombre de pays, mais surtout, en instaurant plusieurs nouveautés pour cette année. “à l'instar des éditions précédentes, une place a été accordée aux master classes dirigés par des professeurs algériens et étrangers aux étudiants de l'Institut national supérieur de musique d'Alger (Insm) et des instituts régionaux”, a indiqué le commissaire du festival, Abdelkader Bouazzara. Et d'ajouter : “Il sera programmé aussi de nombreuses conférences tout au long de ce festival.” Ces rencontres animées par des conférenciers algériens et étrangers à l'Insm (du 8 au 11 à partir de 10h) porteront sur de nombreuses thématiques, notamment “Généalogie et histoire du diwane” et Les musiques originaires d'Andalous et leurs implications dans l'enrichissement de l'audition musicale”. Autre nouveauté de cette édition, le festival verra la participation pour la première fois de trois pays : la Chine (comme invité d'honneur), la Finlande et l'Egypte. “Depuis 2009 (première édition), nous lançons des invitations aux Egyptiens, ils reportaient à chaque fois. Mais cette fois-ci, ils ont répondu présent”, a précisé le commissaire. Y compris ces trois participations, vingt autres pays seront à Alger pour présenter leurs œuvres, comme la Russie, l'Afrique du Sud, l'Espagne, la Pologne, l'Irak, la Syrie, l'Italie, le Mexique et l'Allemagne. “Chaque soir quatre pays différents animeront un concert au TNA.” Concernant la soirée d'ouverture, l'orchestre national de musique symphonique se produira sur scène aux côtés de la prestigieuse “The China National Opera House” sous la direction de Yu Feng, chef d'orchestre et président directeur artistique de l'opéra de Chine. “Cette fusion avec la Chine apportera un plus à nos musiciens”, a fait savoir M. Bouazzara. Pour la clôture, prévue le 12 décembre, un show exceptionnel aura lieu, pour la première fois dans l'histoire du festival. “Une chorale multinationale se produira sous la direction de Aziz Hamouli, aux côtés de l'orchestre multinational qui sera dirigé par le chef d'orchestre japonais Hikotaro Yazaki”, a annoncé M. Bouazzara. à l'affiche de ce programme, un total de deux cents artistes qui interpréteront l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la musique classique la “9e Symphonie” de Beethoven et “le 4e mouvement en chœur”. “Nous allons vivre pour cette édition une olympiade musicale internationale”, a-t-il estimé. Ce quatrième festival rendra aussi hommage à des artistes algériens de renom, qui ont marqué ce genre musical. En évoquant l'orchestre national, le commissaire s'est exprimé avec émotion sur le “combat mené” pour la vulgarisation de cette musique dans le pays.

H M

Source de l'article: http://www.liberte-algerie.com/culture/une-olympiade-musicale-internationale-4e-edition-du-festival-international-de-musique-symphonique-190036

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn