image

Le chanteur Hamdi Benani, ténor du Malouf el-Annabi, a envoûté dimanche soir des centaines de ses fans, venus des quatre coins de la wilaya pour l’écouter chanter lors d’une soirée artistique animée à la salle des spectacles de la maison de la culture Ali Zaâmoum de Bouira.

   Après avoir salué l’assistance avec à la main son inséparable violon blanc, le chanteur a entamé son concert devant un public composé essentiellement de personnes aux cheveux poivre et sel ainsi que des centaines de jeunes et des familles.

   L’ "ambassadeur" du Malouf El-Annabi a fait une soirée magistrale devant un public déjà comblé dès son apparition. Des youyous et des applaudissements retentissent en signe de reconnaissance. Dès qu’il s’installe Hamdi Benani donne le la à ses musiciens très chevronnés. Ensemble, ils se lancent dans un istikhbar élogieux suivi de la chanson Ya ahel lill tahiya bikoum.

   De sa voix généreuse et de son légendaire sourire, il reprend Bahi El Djamel, une de ses premières chansons qu’il avait chantée en 1962. Suivront d’autres célèbres standards tels que Min chit ferkitti, Abou El ayoun, Achik El mahboub dar El hiba, Ya layli layli, Djani djani, Hani ya El ghazeil, Baradj tawili, Mahboubati. APS

Read more http://ennaharonline.com/fr/culture/27231.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn