De nombreux candidats au concours de recrutement d’enseignants de l’éducation nationale sont actuellement rappelés par les directions de l’éducation de plusieurs wilayas. Motif : déposer encore une fois les relevés de notes de leur cursus universitaire. Or, lors du dépôt des dossiers en juillet dernier, seul le relevé de notes de la dernière année universitaire avait été exigé, conformément à la circulaire ministérielle n°07 du 28 avril 2011. Cette dernière, référence de toute organisation de concours, n’oblige pas le candidat à déposer l’ensemble de ses relevés de notes. Mais après le concours et pendant l’étude du dossier, le ministère de l’Education a annoncé le contraire de ce que la Fonction publique exige. Les wilayas qui ont accusé un retard dans le traitement des dossiers ont pu appliquer l’instruction orale du ministère, alors que d’autres avaient déjà affiché les listes des admis. Ces listes ont été retirées dans ces wilayas. Car le ministère aurait finalement exigé, selon Messoud Boudiba du Cnapest-élargi, de généraliser cette instruction à toutes les wilayas, même si le concours s’est déroulé et la liste déjà établie. C’est le cas, par exemple, à Boumerdès, Chlef, Guelma et Sétif. Une démarche contestée par Messoud Boudiba du Cnapest-élargi. «Il y a trop d’ambiguïtés et de zones d’ombre. Cela est en plus volontaire pour pouvoir passer des dossiers sous la table», dénonce-t-il. Si la composante des dossiers est revue, ce sont toutes les listes des admis qui seront chamboulées. Une démarche à craindre aussi, selon le Cnapest-élargi qui affiche son inquiétude de voir les candidats malheureux exprimer leur protestation, d’autant que la circulaire ne prévoit pas de recours. Car, explique-t-il, il serait possible que ces candidats rappelés ne puissent pas avoir les pièces exigées à leur disposition, dans la mesure où les administrations des universités sont en vacances. «Une injustice», crient certains candidats. Autre problème posé : les commissions paritaires, ayant un droit de regard et d’observation, n’ont, cette fois-ci, pas été associées et ces dernières ont finalement refusé de signer les résultats. Affaire à suivre.  

Read more http://www.elwatan.com/actualite/concours-de-recrutement-des-enseignants-la-crise-ouverte-08-08-2014-267295_109.php

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn