L’Union nationale des personnels de l’éducation et de la formation (Unpef) a renouvelé son attachement à revoir les insuffisances du statut particulier du personnel du secteur de l’éducation. Les représentants de l’Unpef, reçus jeudi au siège du département de tutelle, ont cité, dans ce sens, les décrets exécutifs 12/240 et 08/315. Lors de cette rencontre, où les deux parties ont évidement abordé la (re)réforme de l’éducation nationale, le syndicat a, entre autres, exigé l’intégration de certains corps du secteur de l’éducation, l’amélioration des conditions des corps communs et l’intégration des professionnels et agents de sécurité activant dans le secteur, la prise en charge des enseignants ainsi que des encadreurs et des pédagogues. L’Unpef a aussi réitéré la revendication pour la promotion des enseignants du cycle primaire au grade d’enseignant principal après 10 ans d’expérience et d’enseignant formateur après 20 ans de carrière. Selon un communiqué de l’Unpef, les deux parties ont souligné la nécessité de maintenir un «dialogue sérieux» afin de résoudre les problèmes du secteur de l’éducation nationale. C’est ainsi que les deux parties ont convenu de se revoir à la fin du mois d’août sur les mêmes questions.

Read more http://www.elwatan.com/actualite/education-nationale-l-unpef-soumet-ses-doleances-a-mme-benghebrit-27-07-2014-266026_109.php

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn