image

Le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’environnement et de la ville, Amara Benyounes, a annoncé dimanche que la fermeture du centre d’enfouissement technique (CET) d’Ouled Fayet se fera progressivement à partir de mars prochain en prévision de sa transformation en jardin public.Dans une déclaration à l’APS en marge de la clôture de la session d’automne du Parlement, M. Benyounes a précisé que "la fermeture du centre d’enfouissement de Ouled Fayet se fera progressivement à travers la réduction des quantités de déchets"."Il est impossible de procéder actuellement à la fermeture définitive du centre en raison de problèmes techniques qui nécessitent une expérience de haut niveau en matière d’aménagement", a expliqué le ministre.Il a indiqué à ce propos que le centre subira de "vastes opérations d’aménagement en moins d’un mois grâce à l’intervention d’entreprises spécialisées dans ce domaine".Il est attendu également, a ajouté M. Benyounes, l’"ouverture de nouveaux centres d’enfouissement dans les régions de Corso, Khmisti et Reghaia pour le traitement des déchets domestiques, ainsi que la réalisation d’un centre spécialisé dans le traitement et l’éradication des déchets pour une durée de 20 ans".Le ministre a posé par ailleurs la problématique des odeurs nauséabondes et des gaz polluants qui se dégagent du CET de Ouled Fayet et qui constituent un danger pour la santé du citoyen, ce qui explique, a-t-il dit, "la décision de sa fermeture progressive dans une première étape".M. Benyounes a mis l’accent sur l’importance de développer "la gestion des CET", indiquant que son secteur étudie à cet effet le cahier des charges avec des sociétés algériennes et étrangères.Ouvert en 2001, le centre d’enfouissement technique de Ouled Fayet emploie plus de 40 agents sous la supervision de spécialistes en enfouissement technique.S’étendant sur une superficie de 45 hectares, le centre traite les déchets de 39 communes avoisinantes.Des actions de protestation avaient été entreprises par les habitants de la commune de Baba Hassan (20 km à l’ouest d’Alger) pour exiger l’application de la décision de justice de fermer le CET de Ouled Fayet en raison des odeurs désagréables et des gaz polluants qui se dégagent du centre.Le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’environnement et de la ville a rappelé que 3 millions de tonnes de déchets domestiques et solides ont été collectés et 5000 décharges anarchiques éradiquées depuis le début de l’opération de nettoyage des villes.

Source de l'article: http://ennaharonline.com/fr/news/18097.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn