image

La police chinoise a sauvé 89 enfants et  arrêté 355 suspects après avoir démantelé plusieurs réseaux de trafic  d'enfants, ont annoncé lundi les autorités.    Des policiers de neuf provinces, dont celles de Fujian, Yunnan, Sichuan,  Anhui et Guangdong, ont participé à une opération conjointe contre ces réseaux  qui a commencé le 18 décembre, a précisé Chen Shiqu, directeur du bureau de  lutte contre les trafics au ministère de la Sécurité publique.    Les enfants ont été placés dans des maisons de repos et la police recherche  leurs parents, a rapporté l'agence officielle Chine nouvelle.    "Nous allons prélever l'ADN des enfants et nous en servir pour retrouver  leurs parents grâce à une base de données génétiques nationale mise en place  pour la lutte contre les trafics", a dit M. Chen, cité par l'agence.    Le trafic d'enfants est un grave problème en Chine, imputé en partie à la  politique stricte de "l'enfant unique" qui a fait des petits garçons une  marchandise recherchée.    Wang Xizhang, un haut fonctionnaire de police de la province de Fujian, a  expliqué que la possibilité d'en tirer d'importants profits avait alimenté le  trafic.    Un bébé garçon acheté 30.000 yuans (3.640 euros) dans les provinces pauvres  comme le Yunnan peut être revendu de 70.000 à 90.000 yuans dans les provinces  plus riches comme le Fujian et le Guangdong, a précisé M. Wang, cité par  l'agence.    Depuis avril 2009 et le début d'une répression plus dure par le ministère,  la police a démantelé 11.000 réseaux de trafic d'enfants et sauvé plus de  54.000 enfants, selon M. Chen.

  

Source de l'article: http://ennaharonline.com/fr/society/17083.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn