image

Le Fatah a  rassemblé des centaines de milliers de Palestiniens vendredi à Gaza pour son  48e anniversaire, une démonstration de force inédite du parti du président  Mahmoud Abbas dans ce territoire depuis qu'il en a été chassé par le Hamas en  2007.Le Fatah et le Hamas, qui gouvernent respectivement la Cisjordanie et Gaza,  ont tous deux affirmé voir dans la tenue de cette manifestation une étape vers  la réunification constamment retardée des deux territoires sous une même  autorité, comme le prévoit l'accord de réconciliation signé en 2011.   C'est la première fois que le Hamas autorise le Fatah à organiser de telles  festivités depuis les affrontements meurtriers de juin 2007 lors desquels le  mouvement islamiste a pris le pouvoir à Gaza. Des célébrations non autorisées  le 31 décembre 2007 avaient fait sept morts.   "La victoire est proche et nous vous rencontrerons à Gaza dans un proche  avenir", a affirmé M. Abbas depuis Ramallah en Cisjordanie, dans une brève  allocution retransmise par des écrans géants sur la place de l'ancien quartier  général de la sécurité à Gaza, où était massée la foule.   "Gaza est le premier territoire palestinien débarrassé de l'occupation et  de la colonisation et nous exprimons notre volonté d'une levée du siège pour  qu'il soit libre et relié au reste de la nation", a-t-il ajouté, en allusion au  retrait israélien unilatéral de 2005, égrenant les noms de "martyrs", dont  plusieurs dirigeants du Fatah et du Hamas tués par l'armée israélienne.    "Des centaines de milliers de personnes participent à la fête populaire,  c'est un plébiscite pour affirmer que le Fatah est le pionnier de la lutte  palestinienne", a déclaré à l'AFP Fayez Abou Eïta, porte-parole du Fatah à  Gaza, au début des cérémonies.    Les interventions d'un dirigeant du Fatah, Nabil Chaath, et d'un autre du  Hamas, Rawhi Mouchtaha, ont été annulées en raison de l'affluence, selon lui.  Les participants, dont un grand nombre de femmes et d'enfants,  brandissaient des étendards jaunes du mouvement, aux côtés des drapeaux  palestiniens et ceux d'autres formations. Au-dessus de l'assistance planaient  des ballons aux couleurs du drapeau palestinien, portant des portraits de M.  Abbas.

   

Source de l'article: http://ennaharonline.com/fr/news/17317.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn