Ahmed Moaz al-Khatib,

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a rencontré samedi pour la première fois le chef de la Coalition nationale des forces de l'opposition et de la révolution syrienne Ahmed Moaz al-Khatib, annonce une source au sein de la délégation russe à la Conférence de Munich sur la sécurité.

Ahmed Moaz al-Khatib,

La rencontre s'est déroulée en marge des travaux de la conférence munichoise. Le savant islamique et prédicateur cheikh Ahmad Moaz Al-Khatib a été élu chef de la Coalition nationale des forces de l'opposition et de la révolution syrienne le 11 novembre dernier à Doha (Qatar). 

Réuni le 12 décembre à Marrakech (Maroc), le groupe des "Amis de la Syrie" a reconnu la Coalition comme seule représentante légitime du peuple syrien. Il y a toutefois en Syrie plusieurs groupes d'opposants et des commandos d'opposition qui déclarent n'avoir rien à voir avec la Coalition qu'ils ne reconnaissent pas.    

La question des armes chimiques

Les armes chimiques sont sous contrôle du gouvernement syrien, et il n'y a pas de sérieuses raisons pour s'en préoccuper, a indiqué samedi à Munich le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

"Nous avons une information sûre, et nous sommes persuadés que, pour le moment, le gouvernement syrien contrôle la situation (avec les armes chimiques, ndlr)", a déclaré le ministre lors de la 49e édition de la Conférence de Munich sur la sécurité. Et d'ajouter que Moscou entretenait des contacts quotidiens avec ses partenaires sur ce problème. "Il serait évidemment dangereux si ces armes tombent aux mains des insurgés. Néanmoins, il n'y a pas pour le moment de sérieuses raisons pour s'en préoccuper", a estimé M.Lavrov. L'aviation israélienne a mené il y a quelques jours un raid aérien sur un convoi qui se dirigeait vers le Liban, selon certaines sources celui-ci a visé une usine d'armes chimiques. Par ailleurs, Le Monde a révélé que le régime a utilisé fin décembre une arme chimique non létale contre l'opposition armée. 

Depuis mars 2011, la Syrie est en proie à un conflit entre les troupes gouvernementales et les groupes armés de l'opposition. Selon l'Onu, les affrontements ont déjà fait plus de 60.000 morts. Les autorités syriennes affirment faire face à des combattants bien armés et soutenus par les pays occidentaux et certains Etats arabes.

Avec Ria Novosti

 

Source de l'article: http://www.lematindz.net/news/10927-syrie-lavrov-rencontre-pour-la-premiere-fois-le-chef-de-lopposition-syrienne.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn