image

   Les embauches ont ralenti aux Etats-Unis  en décembre, et leur rythme, conforme à leur moyenne annuelle, a été  insuffisant pour faire baisser le chômage, qui reste à son niveau le plus  faible en quatre ans, selon des chiffres officiels publiés vendredi à  Washington.  L'économie américaine a créé officiellement 155.000 emplois de plus qu'elle  n'en détruisait ce mois-là, en données corrigées des variations saisonnières,  soit un peu plus que ce donnait l'estimation médiane des analystes (150.000). Le solde des embauches apparaît ainsi en baisse de 4% par rapport au mois  précédent, pour lequel le chiffre des créations d'emploi nettes a été révisé en  hausse de 10%, à 161.000.    Le ministère précise qu'en moyenne, 153.000 postes ont été ajoutés à  l'économie chaque mois en 2012.    En décembre, indique un communiqué du gouvernement, l'emploi a augmenté  surtout dans les domaines de la santé, de la restauration, du bâtiment et dans  le secteur manufacturier. L'emploi public a reculé officiellement pour le  troisième mois d'affilée (-13.000 postes).    Les créations d'emploi ont été insuffisantes pour faire baisser le chômage,  dont le taux officiel est resté en décembre à 7,8%, en données corrigées des  variations saisonnières, son niveau le plus pas en quatre ans.    L'estimation médiane des analystes le donnait sable à 7,7%, mais le  ministère a revu en hausse de 0,1 point son estimation initiale pour le mois de  novembre, à l'occasion de sa révision annuelle des chiffres de l'année écoulée.    En moyenne annuelle, le taux de chômage officiel s'est établi à 8,1% en  2012, soit 0,8 point de moins qu'en 2011. Il est tombé ainsi à son plus bas  depuis 2008, quand il était de 5,8%.

Source de l'article: http://ennaharonline.com/fr/economy/17315.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn