image 

Les autorités tunisiennes ont annoncé lundi que la circulation au niveau de la zone "militaire tampon" au sud du pays était soumise à une "autorisation préalable", relevant que les individus et les moyens de transport sont soumis aux contrôles sécuritaires, suite à la décision de décréter une partie du Sahara zone militaire tampon.La présidence tunisienne avait publié en août dernier un arrêté relatif à la mise en place de dispositions exceptionnelles consistant en la création d’une zone frontalière tampon tout au long de la frontière sud de la Tunisie.Le ministère de la Défense tunisien a appelé les personnes se trouvant à l’intérieur de la zone militaire à obtempérer aux sommations des patrouilles sécuritaires terrestres et aériennes de s’arrêter."Ces patrouilles sécuritaires ont le droit de faire usage de tous les moyens d’intervention pour obliger les personnes à s’arrêter y compris les armes" a indiqué le ministère de la Défense.

Source de l'article: http://ennaharonline.com/fr/international/23426.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn