image 

    

 Les forces armées iraniennes ont  présenté dimanche 30 missiles balistiques de type Sejil et Ghadr d'une portée  annoncée de 2.000 kilomètres lors de leur défilé annuel.    Douze missiles Sejil et dix-huit missiles Ghadr utilisant du combustible  solide ont été montrés lors du défilé militaire au sud de la capitale. C'est la  première fois que l'Iran montre un nombre aussi important de missiles  balistiques théoriquement capables d'atteindre Israël mais aussi les bases  militaires américaines dans la région.    "Au cours des 200 dernières années, l'Iran n'a jamais agressé un autre  pays. Aujourd'hui encore, les forces armées de la République islamique et le  régime ne commenceront jamais une agression dans la région, mais résisteront  toujours avec détermination et de manière victorieuse face aux agresseurs", a  déclaré le président Hassan Rohani lors de son discours durant le défilé.    Le missile sol-sol Sejil a été testé pour la première fois en novembre  2008. Il est composé de deux étages et deux moteurs fonctionnant avec du  combustible solide. Sejil est un terme coranique se référant aux cailloux  lancés par des oiseaux envoyés par Dieu pour vaincre une armée d'éléphants avec  lesquels le roi du Yémen voulait détruire la Mecque.    Le missile Ghadr (puissance), missile sol-sol d'une portée de 2.000 km lui  aussi, a été testé en septembre 2009 pour la première fois. Il a également deux  étages et fonctionne avec du combustible solide.    Le combustible solide permet de déplacer les missiles et les lancer  rapidement. 

Source de l'article: http://ennaharonline.com/fr/international/22675.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn