L'Intersyndicale du centre hospitalo-universitaire (CHU) de Béjaïa qui comprend en son sein le Snpsp, le Snpssp et le SAP monte au créneau. Un préavis de

L'Intersyndicale du centre hospitalo-universitaire (CHU) de Béjaïa qui comprend en son sein le Snpsp, le Snpssp et le SAP monte au créneau. Un préavis de grève a été déposé auprès de la direction du CHU. Il a pris effet à compter de jeudi dernier. La même entité syndicale prévoit un rassemblement au premier jour de la grève si d'ici là, des solutions ne sont pas trouvées aux revendications posées. Qu'est-ce qui fâche l'Intersyndicale du CHU de Béjaïa? Dans la déclaration qui nous a été transmise, les syndicalistes font part du «non-respect des engagements de l'administration», concernant «l'assainissement de la situation financière des travailleurs tous corps confondus». Ayant attendu plus d'un mois sans rien voir venir, ils ont décidé de passer à l'acte en menaçant de paralyser tous les services. Il s'agit dans le détail des «indemnités de garde non payées depuis mai 2013, celle de la contagion également non régularisée depuis 6 mois, la prime de performance non honorée depuis 5 mois et enfin les avancements (échelons et grades supérieurs)».

Article original: http://www.lexpressiondz.com/actualite/195414-le-chu-risque-d-etre-paralyse.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn