image

Une commission d’enquête a été mise en place ces deux derniers jours "pour faire la lumière" sur le dossier de 450 logements sociaux dont la liste des bénéficiaires a soulevé une large contestation dans la commune de Bouira, a indiqué samedi le wali, Nacer Maskri.

   La commission a été mise en place pour justement enquêter sur la liste ayant provoqué ces derniers jours des protestations de citoyens mécontents, a déclaré le wali e, marge d’une visite d’inspection des projets du secteur de l’habitat dans la ville de Bouira.

   "Les incidents survenus lors de l’affichage de la liste des 450 logements sociaux sont fort regrettables", a déploré M. Maskri, assurant toutefois que les recours déposés au niveau de la wilaya, lesquels dépassent les 2000 réclamations "vont être scrupuleusement étudiés au cas par cas, afin de lever toute ambiguïté et mettre fin à la contestation".

   Le chef de l’exécutif s’est dit "confiant" quant au travail de cette commission d’enquête, mise en place afin de déceler d’éventuelles "anomalies" dans la liste des bénéficiaires des logements affichée par les autorités de la Daïra.

   "Pour l’heure, nous avons partiellement gelé les listes, dans le but de laisser la commission d’enquête faire son travail", a-t-il expliqué.

   A ce propos, le chef de daïra de Bouira, Kamel Touchent, a déclaré que ladite liste "a été faite dans la transparence la plus totale. Les mécontents, peuvent déposer leurs recours et attendre les conclusions de la commission".

   Dans la matinée, le premier responsable de la wilaya a inspecté le chantier du futur pôle urbain de 1422 logements, situé à la sortie ouest de la ville de Bouira, et le chantier des 400+150 logements publics-locatifs.

   Pour ce qui est du futur pôle urbain, le wali de Bouira a regretté que les travaux n’avancent pas à un rythme soutenu. Selon le chef du projet, le taux d’avancement de ce projet a atteint les 25%, ce que juge M. Maskri de "très insuffisant".

   "Ce projet connaît un certain retard depuis son lancement. D’ailleurs, lors de ma dernière visite, vous m’aviez promis de mettre les bouchés double. Chose que vous n’avez pas faites. Ressaisissez-vous, sinon, vous en assumerez les conséquences", a-t-il lancé à l’adresse des responsables de ce projet, qui, selon les prévisions initiales, devrait être réceptionné d’ici à début de l’année 2016.

   M. Maskri a donné de fermes instructions aux différents chefs d’entreprises chargées de réaliser les projets de logement à Bouira pour qu’ils accélèrent la cadence des travaux afin de les réceptionner le plus rapidement possible.

Read more http://ennaharonline.com/fr/society/27906.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn