image

Pas moins de 1178 cas de piqûres de scorpion ont été enregistrés dans la wilaya de Djelfa entre les mois de janvier et juin 2014, a-t-on appris auprès de la Direction de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière (DSPRH).

   Sur ce total de piqûres, quatre (4) ont été mortelles pour des enfants âgés entre 02 à 12 ans, a-t-on déploré au service prévention relevant de la DSPRH, dont les responsables estiment que ces décès par envenimation scorpionique sont dus au fait que les concernés "ont été évacués tardivement aux centres de santé" de la wilaya.

   D’autre part, la même source a affirmé la "disponibilité du vaccin antiscorpionique au niveau de tous les hôpitaux et centres de santé de la wilaya", observant que la seule manière de réduire les cas de décès suite aux piqûres par scorpion, "est d’évacuer immédiatement la victime vers les services médicaux compétents et d’éviter les méthodes de traitement traditionnelles, qui pourraient aggraver la situation, comme constaté sur le terrain".

   La DSPRH a élaboré, en collaboration avec la Direction de l’Action sociale de la wilaya, 61 fiches techniques relatives aux régions ayant enregistré le plus grand nombre de cas d’atteintes par les piqûres de scorpion en 2013, a-t-on ajouté de même source. APS

Read more http://ennaharonline.com/fr/society/27907.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn