image

Les travailleurs du tramway d'Oran observent depuis vendredi une grève causant une perturbation du trafic, a-t-on constaté.

   Cet arrêt de travail collectif comprend la majorité du personnel de la Setram, la société qui gère le tramway d’Oran. Il a été entamé vers 5 heures du matin, le moment du lancement du service journalier.

   D’après les travailleurs grévistes, la décision d’entamer cette grève prise par les membres du syndicat de l’entreprise, réunis jeudi soir, est venue suite au refus de l’administration de  continuer à travailler avec le même système de vacation adopté en mois de ramadhan.

   Ce système prévoit un service de roulement entre un nombre de groupes de travailleurs pendant 4 jours, pour deux jours de repos au titre de récupération.

   En réaction à ce mouvement de grève, le responsable de la communication de la Setram a indiqué à l’APS que cet arrêt de travail collectif est "illégal" du moment qu’il est "observé sans préavis".

   Il a souligné que la direction de la société a aménagé le système de travail pendant le mois sacré à titre "exceptionnel" et ce en prenant en considération les spécificités du ramadhan qui coïncide avec la saison estivale.

   "Le prolongement de ce système sur la longueur de l'année n'est pas possible au vue de la capacité de la société an matière de ressources humaines d’une part, et les besoins du trafic pendant tout les mois de l'année", a-t-il expliqué.

   Pour palier aux perturbations dues au débrayage, un service minimum a été mis en place afin d'assurer une continuité de service, en attendant le retour des travailleurs à l'activité, selon le même responsable.

   Quatre rames sur un total de 18 assurent la couverture de ce service minimum, mais qui devrait augmenter la durée d'attente de moins de 10 minutes à prés de 30 mn.

   Il est à signaler qu'il n’était pas possible de joindre les membres du syndicat de l’entreprise.

Read more http://ennaharonline.com/fr/news/27685.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn