imageLes citoyens de Béni Zmenzer hier devant le siège de la wilaya

Le vieux retraité a été kidnappé il y a dix jours.

L'entrée principale du siège de la wilaya de Tizi Ouzou a été le théâtre d'un grand rassemblement, hier, dans la matinée. Les habitants de la région des Aït Douala ont répondu massivement à l'appel de la cellule de crise qui suit de près l'enlèvement de Gada Ameur du village Aglagal de Béni Zmenzer.En effet, hier devant l'entrée principale de la cité administrative, ils étaient plusieurs milliers à venir observer un sit-in pour réclamer la libération du vieux retraité âgé de 62 ans. Ameur Gada, pour rappel n'a pas donné signe de vie depuis sa disparition le soir de lundi 14 juillet devant sa demeure familiale à Aglagal.Les présents ont accroché des banderoles où on pouvait lire des slogans exprimant le ras-le-bol des populations de l'insécurité qui règne dans la wilaya depuis plusieurs années. Ainsi, on pouvait lire «Halte aux kidnappings», «Libérez Dda Amar», «A qui le tour?» et bien d'autres slogans réclamant le renforcement de la présence des corps de sécurité dans la commune d'Aït Zmenzer. Les personnes interrogées jugeaient insignifiant le taux de couverture sécuritaire dont bénéficie la région qui fait face aux plus actives des bandes de malfaiteurs. Notons également que les membres de la cellule de crise ont démenti formellement l'existence d'une demande de rançon.Reconnaissant l'existence d'un appel téléphonique qui les informait que la victime était en bonne santé, aucune autre information n'a été confirmée. La rançon des 80 millions de centimes, comme l'ont signifié les concernés, ne tient d'ailleurs pas la route du fait qu'il s'agit d'une modique somme pour laquelle les ravisseurs ne risquent pas la prison à perpétuité et que la victime aurait versée sur place.Aux environs de midi, une délégation constituée de membres de la famille de la victime et de la cellule de crise a été reçue par le wali de Tizi Ouzou qui a d'ailleurs dépêché avant-hier ses représentants pour rendre visite à la famille de la victime.Hier, à la sortie de la délégation, les personnes rencontrées semblaient rassurées quant à la position et l'attitude des pouvoirs publics. Celles-ci ont reçu des assurances que l'Etat, via les services de sécurité, travaillera d'arrache-pied pour libérer Ameur Gada.D'ailleurs, ces derniers n'ont pas manqué, selon leurs propos, de rappeler cette demande pressante au premier responsable de la wilaya.A ce chapitre justement, les comités de villages de la région ont, dans une déclaration distribuée sur place, appelé l'Etat à assumer ses responsabilités dans la protection des citoyens. Rien qu'à Béni Zmenzer, ajoutent les rédacteurs, trois kidnappings ont eu lieu en l'espace d'une seule année. Ils citent également d'autres fléaux dont souffre Béni Zmenzer tels que les agressions, les vols et les crimes. Enfin, après la sortie de la délégation reçue par le wali, les présents se sont dispersés dans le calme absolu.Par ailleurs, la deuxième personne disparue a retrouvé avant-hier les siens saine et sauve. Saïd Djennad, jeune étudiant de 23 ans, habitant Azazga a, pour rappel, disparu le 12 juillet et n'a donné signe de vie que 11 jours plus tard. Une grève et des rassemblements ont été organisés en signe de solidarité avec sa famille. Jusqu'à hier, aucune information n'était disponible pour confirmer ou infirmer la thèse de l'enlèvement. Même le concerné lui-même n'a pas voulu s'exprimer s'estimant en besoin de repos.Enfin, en attendant l'issue de ce kidnapping, notons que la wilaya de Tizi Ouzou enregistre jusqu'à hier 82 enlèvements depuis 2005. En l'espace d'une décennie, ce phénomène a gravement nui à la machine économique et grandement contribué à gonfler le chômage.L'insécurité et le terrorisme sont deux phénomènes des plus dissuasifs pour les investisseurs. C'est pourquoi d'aucuns estiment que les efforts de l'Etat sur le plan financier et les projets se doivent d'être accompagnés d'une lutte sans merci contre le crime organisé qui n'épargne ni les biens ni les personnes.

Read more http://www.lexpressiondz.com/actualite/199041-liberez-dda-amar.html

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn