L’Algérie dans le groupe B avec le Mali et l’Ethiopie L’Algérie connaît ses adversaires des éliminatoires de la CAN-2015 (Maroc). Il s’agit du Mali, de l’Ethiopie ainsi que du vainqueur final des confrontations des deux tours préliminaires Sao Tome et Principe-Bénin et Malawi-Tchad. L’Algérie débutera, le 5 ou 6 septembre prochain, par un déplacement à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne. A l’issue du tirage au sort effectué hier au siège de la Confédération africaine de football (CAF), au Caire, en Egypte, les Verts se sont retrouvés dans le groupe B a priori abordable, même si, à ce niveau de la compétition, la prudence est toujours de mise. A noter que les deux premières équipes de chaque groupe ainsi que le meilleur troisième se qualifieront pour la phase finale. Le tirage est presque un «remake» des éliminatoires du Mondial 2014, avec la présence du Mali et éventuellement du Bénin, si jamais celui-ci réussit à s’en sortir lors des deux tours préliminaires. Lors de ces éliminatoires du Mondial, l’équipe nationale s’était retrouvée dans le groupe H composé du Mali, du Bénin et du Rwanda. Les Verts avaient terminé premiers avec 15 points après avoir battu le Bénin en aller et retour, sur le même score (3-1) et s’étaient imposés à Alger face au Mali (1-0), après s’être inclinés, à l’aller, sur terrain neutre, à Ouagadougou au Burkina Faso (1-2). Mais le Mali, pour ne citer que celui-ci, n’est pas à prendre à la légère. Si cette équipe a raté les éliminatoires du Mondial, en raison de problèmes liés au staff technique avec un départ précipité du coach Patrice Carteron, ce qui avait déstabilisé le groupe, elle a réussi, néanmoins, ses deux dernières CAN en terminant, lors des éditions 2012 et 2013, à la troisième place. Le Mali est une sélection que les Verts connaissent bien. Ce qui n’est pas le cas de l’Ethiopie. Cette dernière avait été au devant de la scène footballistique africaine au début des années 1960. Mais par la suite, ce fut le déclin. L’équipe avait réussi à se qualifier à la CAN-2013 après près de 30 années d’absence. L’Ethiopie n’a récolté qu’un seul point dans un groupe C composé du Burkina Faso, du Nigeria et de la Zambie. Algériens et Ethiopiens se sont rencontrés à quatre reprises seulement, dont les deux dernières rencontres remontent à 1994 et 1995 à l’occasion des éliminatoires de la CAN-1996. A l’aller, à Addis-Abeba, les Verts avaient fait match nul (0-0), alors qu’au retour ils se sont imposés à Alger sur le score de 2 buts à 0. En somme, à première vue, cette équipe ne peut constituer un obstacle pour les Algériens. A noter, par ailleurs, que ces éliminatoires débuteront les 5 et 6 septembre prochain. Il y aura deux matchs chaque mois : en septembre, octobre et novembre. L’intervalle entre les deux matchs est à chaque fois de quatre à cinq jours. Les deux tours préliminaires auront lieu, quant à eux, durant le mois de mai, pour le premier tour et les mois de juillet et août pour le second. Pour rappel, l’Algérie, qui avait pris part à la CAN-2013, en Afrique du Sud, est sortie prématurément de la compétition en se faisant éliminée dès le premier tour. Les Verts étaient, par contre, absents à la CAN-2012.  

Source de l'article: http://www.elwatan.com/sports/l-algerie-dans-le-groupe-b-avec-le-mali-et-l-ethiopie-28-04-2014-255119_110.php

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn