MCA : Geiger : «Je ne tolérerai aucune absence à la reprise»

Avant d’accorder deux jours de repos à ses joueurs à l’occasion de la fête de l’Aïd, le coach  du Mouloudia s’est réuni avec eux à l’issue de la dernière séance d’entraînement du stage de préparation effectué à Tlemcen, pour les mettre en garde contre toute absence à la reprise des entraînements, prévue mercredi au stade annexe du 5-Juillet. «Je ne vais tolérer aucune absence à la reprise, et ce sous aucun prétexte, car nous avons un match très important à préparer. Prenez vos dispositions afin d'éviter toute mauvaise surprise. C’est un match très important pour nous et je veux que tout le groupe soit présent, car on va aborder notre dernière ligne droite pour la préparation du match du RCA», aurait dit Geiger à ses joueurs. Le technicien suisse a mis donc ses joueurs en garde, car souvent certains éléments prolongent leur repos d’un jour, alors qu’un rendez-vous important attend l’équipe. De cela, il est évident que si un joueur manquera à l’appel mercredi en fin d’après midi, il n’aura qu’à en assumer les conséquences, et il sera sans aucun doute en dehors des calculs, sans parler de la sanction qui lui sera infligée par la direction du club.
«Vous avez les moyens de revenir en force»
Afin de motiver ses joueurs, le coach du MCA a entamé d’ores et déjà la préparation psychologique du match. «Votre réaction lors du match amical m’a rassuré, vous avez les moyens de revenir en force. Il nous faut juste cette victoire à Bologhine pour débloquer la situation. Notre mission ne sera pas facile face à une équipe du RCA qui est en nette progression, mais on doit prendre les trois points pour enchaîner les bons résultats», a dit Geiger à ses joueurs afin de les motiver. En effet, l’entraîneur du MCA est persuadé qu’il s’agit juste d’un blocage psychologique que les joueurs rencontrent à Bologhine, et son équipe a un grand potentiel qu’il faut exploiter. Les joueurs se sont montrés réceptifs et ont bien compris le message de leur coach, et nul doute que c’est tout le monde qui sera présent mercredi à l’heure convenue. Les joueurs se sont même donnés le mot pour se refaire une santé au détriment du RCA, car ils sont conscients qu’une autre contre-performance aura de lourdes conséquences sur l’équipe.

-------------

Une partie de la tribune nord réservée au RCA
Bien que le stade de Bologhine ne peut contenir actuellement que huit mille places, une partie de la tribune nord sera réservé aux supporters du RCA qui auront le même nombre de billets que les autres galeries qui rendront visite au Mouloudia. Les responsables du vieux club algérois se montrent compréhensifs envers le RCA qui veut bénéficier d’un grand nombre de places, mais le fait que le stade a une capacité assez réduite, ne permet pas au Mouloudia d’attribuer un nombre de place supérieur à ses hôtes. Toutefois, les dirigeants du club et en coordination avec le comité de supporters vont mettre en place une organisation digne de ce nom afin que les supporters du RCA soient mis dans les meilleures conditions et ce au même titre que ceux du Mouloudia.

Le Mouloudia a toujours bien réagi dans les moments difficiles à Bologhine
Samedi prochain, le Mouloudia d’Alger qui reste sur une série de trois résultats négatifs, accueillera le RCA au stade de Bologhine, dans une rencontre qui s’annonce très difficile, du fait que les camarades de Yachir doivent impérativement réagir et renouer avec la victoire. Alors que l’équipe a besoin de tous ses joueurs dans ces moments difficiles, l’indisponibilité de Metref, Ghazi, et probablement Bouguèche n’est pas faite pour arranger les affaires du Mouloudia. Toutefois, ce n’est pas la première fois que le MCA se retrouve confronté à une situation similaire, et l’équipe a déjà réussi à avoir ce sursaut d’orgueil, celui des grandes équipes, qui réagissent dans les moments difficiles.

La JSK victime de la réaction du MCA
Alors que le Mouloudia a retrouvé l’élite en 2003, l’équipe drivée par Saâdi avait entamé sa saison d’une belle manière face à l’ASO en l’emportant sur le score d’un but à zéro au stade de Médéa. Le match suivant et contre toute attente, les camarades de Benali se sont fait humilier par le WAT (3-1) au stade de Bologhine, avant de subir une autre défaite consécutive sur le score de trois buts à zéro face à l’ESS qui a évolué pourtant en infériorité numérique. A cette époque, la crise s’est installée dans le camp du Mouloudia qui allait affronter une équipe de la JSK en super forme. Le coach Saâdi, et en raison des nombreuses absences dans son effectif, était contraint de remanier son effectif, et avait même aligné une paire inédite au niveau de l’axe central de la défense composée de Bouacida et Ouahid, bien que ce dernier soit un milieu de terrain. La première période de jeu s’étant soldée par un score de parité (1-1), le MCA a fini par infliger une sévère correction aux Kabyles en se révoltant et en inscrivant trois autres buts en seconde période, réussissant un très large succès qui a mis fin à la crise.

La JSMB battue par une équipe du MCA décimée
L’histoire s'est répétée six années plus tard lorsque l’équipe était entraînée par le Français Alain Michel. Ce dernier qui a mené le Mouloudia à réaliser de bons résultats en succédant à l’Irakien Ameur Djamil, a vu soudainement son équipe sombrer et le doute s’est installé à la maison. Alain Michel a même pris du recul est c’est son adjoint Achouri qui était sur le banc face à une grande équipe de la JSMB qui misait carrément sur une victoire à Bologhine. Comme un malheur n’arrive jamais seul, l’équipe était amoindrie et Achouri s’est retrouvé dans l’obligation de titulariser de jeunes joueurs, à l’image de Daoud et Bedbouda. La pression avait atteint son paroxysme, et les supporters avaient même traité les joueurs de tous les noms d'oiseaux à l’échauffement. Toutefois, et grâce à sa détermination, le MCA l’a emporté sur le score d’un but à zéro, face à une équipe béjaouie qui renfermait dans sa composante une pléiade de joueurs talentueux à l’image de Zerdab et du Camerounais N’jeng. En nous habituant donc à une réaction positive dans les moments difficiles, on s’attend ainsi à voir un grand Mouloudia, samedi prochain, face au RCA.

-------------

Gherbi : «Le match face au RCA est capital»
Vous avez achevé votre stage de préparation à Tlemcen, êtes-vous prêt pour le prochain match ?
Ce stage a été bénéfique pour l’équipe dans la mesure où il nous a permis de bien travailler et de recharger nos batteries pour aborder le reste de la phase aller du championnat dans de bonnes conditions. Pour notre prochain match face au RCA on ne se pose pas trop de question, car la victoire est impérative dans cette rencontre, et je reste confiant pour relever le défi et mettre fin à ce passage à vide que nous avons traversé.
Vous parlez d’un stage bénéfique alors que vous avez nourri des appréhensions avant son entame car il coïncidait avec la fête de l’Aïd…
Au début, on appréhendait ce stage car il coïncidait avec la fête de l’Aïd que vous évoquez, mais après que Geiger et Kaci Saïd nous ont expliqué le but de ce stage, on s’est rendu compte qu’il était bénéfique pour l’équipe, et il nous a permis de travailler loin de la pression qui pesait sur nos épaules.
Ne pensez-vous pas que cette pression est derrière les deux incidents qui se sont produits entre les joueurs, dont celui que vous avez eu avec Djemili ?
Vous me donnez l’occasion de m’exprimer sur ce sujet, je tiens à vous dire qu’il ne s’est rien passé entre moi et Djemili. Nous avons pour habitude de plaisanter et de se taquiner dans le bus à chaque fois qu’on joue un match, ce qui s’est passé après la rencontre que nous avons disputée face à Henaia. Alors que je plaisantais avec Djemili, ce dernier s’est emporté et c’est pour cette raison que tout le monde a cru qu’on s’est disputé. J’ai d’ailleurs expliqué à l’entraîneur ce qui s’est réellement passé et tout est rentré dans l’ordre.
Vous risquez tout de même d’être sanctionné par la commission de discipline…
Une fois devant la commission de discipline, je vais me défendre pour expliquer ce qui s’est réellement produit. Toutefois, je suis prêt à accepter n’importe quelle sanction qui me sera infligée, car nous sommes des travailleurs du club et on doit se plier à tous les règlements.
Commencez-vous à sentir cette pression à l’approche du match face au RCA ?
Nous sommes dos au mur et nous n’avons pas le droit à l’erreur. Il est vrai que nous sommes sous pression, mais on doit prendre les choses du côté positif et s’appliquer face au RCA, car on n’imagine aucun autre scénario que la victoire. Je demande à nos supporters de venir en grand nombre pour nous soutenir pour qu’on puisse gagner ce match qui sera très difficile, car ce match est capital pour nous.

Source de l'article: http://www.lebuteur.com/ligue-1/actualites/mca-geiger-je-ne-tolererai-aucune-absence-a-la-reprise

Partagez cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn